09 décembre 2007

Lâches !

Assassins aveugles, criminels sans visages qui se terrent derrière une cause et qui pour la revendiquer utilisent des bombes, je vous hais ! Meurtriers écervelés, terroristes dont l’indigence des thèses n’a d’égal que la haute estime que vous en avez, je vous maudis ! Vous provoquez frayeur, larmes, haine et intolérance au lieu de défendre des opinions qui sont parfois légitimes. Lorsqu’on assassine aveuglément, c’est soi-même que l’on condamne et non les institutions visées. Quand on détruit la vie sous prétexte d’en vouloir une meilleure, ce n’est pas l’ennemi que l’on touche mais sa propre cause. A vous tous, profanateurs de libertés, destructeurs de l’honneur je vous offre un voyage pour la fosse commune !

Vous parlez de combat, de guerre contre l’ennemi mortel, celui qui vous oppresse et qui vous fait peur, cet ennemi de vos civilisations, mais finalement vous agissez comme des bêtes, des êtres ayant perdu le sens même de la valeur humaine. Quand une bombe explose vous mettez en morceau ce qui fait de vous des Hommes et non ce que vous visez. Jamais aucune religion, aucune raison politique ou morale ne saura justifier le massacre aveugle et l’action criminelle dont vous faites preuve. Vous envoyez à la mort des gens désespérés, des gens ayant cru en une Foi, une raison de rester en vie quelques instants de plus. Le talion est une loi insipide, dénuée d’une quelconque intelligence car elle n’offre qu’une victime pour une autre, qu’un mort de plus dont la tombe sera fleurie en pure perte car la Mort retient ceux qui lui appartiennent. Ne comprenez-vous pas que le courage c’est d’affronter son destin et non de l’obliger à être affronté par une tierce personne ? Depuis quand choisit-on la haine pour seule discussion ?

Je soutiens et soutiendrai toujours les révoltes légitimes, les résistants qui au cœur de la nuit courent, se terrent et fuient l’oppresseur honni. De tout mon être je revendiquerai que le drapeau doit être soutenu du bras ferme et décidé de l’union morale dont nous pouvons faire preuve dans les heures sombres de l’occupation ou de la dictature, mais jamais, non jamais je ne saurai tolérer qu’une cause soit flétrie par quelques uns souhaitant non pas la justice pure et honnête mais la vengeance, cette engeance souillant nos volontés pour en faire des ruines fanées d’une union réduite en miettes. Le courage de l’Irlandais, la volonté du Français se battant contre le vert-de-gris, l’insoumission du Palestinien se battant caillou contre blindé, cela je le respecte et en vénère non les martyrs mais les héros. Un martyr est une victime dont on instrumentalise la mort, le héros est celui qui a choisi sciemment sa voie. Recueillez vous sur les mémoriaux des poilus, de ceux fusillés pour avoir osé défier une autorité autocrate et raciste, mais jamais ne levez l’icône idolâtre d’un suicidaire s’immolant avec des civils.

Lorsqu’une guerre est menée contre une population et non une force militaire, quand une bombe tue des enfants et non des soldats, quand un obus tombe sur une crèche et non sur une caserne, on réduit à néant toute amitié réelle ou supposée, tout soutien extérieur d’une opinion friable comme le plâtre humide de larmes. Ces dernières années tous les mouvements, légitimes ou non se sont lancés dans des campagnes de terreur en employant l’explosif ou les bombes sales pour rendre la foule plus sensibles à la « cause ». Imbéciles ! Je comprends le geste de désespoir mais n’adhère pas à la méthode. Vous ne faites qu’apporter à vos ennemis une bonne raison de continuer à vous harceler en jouant de vos actes comme d’un épouvantail !

Enfin, à ceux qui utilisent la haine, la violence et le terrorisme pour des causes personnelles, pour faire parler d’eux comme lors de l’attentat contre le bureau parisien d’un avocat, j’estime qu’il y a déni de courage, une lâcheté sans borne qui ne mérite guère que la corde car le poteau est réservé aux soldats, à ceux qui défendent une cause et non à des gens sans uniforme qui font preuve de la pire des bassesses pour se faire remarquer. A vous, profonde insulte à l’Humanité, à vous je vous dis « Immolez vous, vous aurez votre heure de gloire ! »

1 commentaire:

Chapolin790 a dit…

Que feraient ces terroristes ou ceux qui les dirigent une fois au pouvoir ?

Surement pas des choses tres lumineuses ...